samedi 19 novembre 2016

Mon VTT Gitane Fitz Roy

Il est un peu lourd, mais il passe partout. C'est peut-être sur lui que je parcours le plus de kilomètres dans l'année. Mon VTT Gitane Fitz Roy (nom d'une montagne en Patagonie) en aluminium est polyvalent : route, sentiers, prairie ou terrain gras, je le chevauche où je veux.

Mon Gitane Fitz Roy au repos.
Dans les sous-bois, la fourche Suntour procure du confort grâce à la suspension (blocable). Du printemps à l'été, j'utilise un pneu pas trop large (1.90) à crampons à l'avant et un pneu lisse à crampons latéraux à l'arrière, pour le rendement sur la route. En automne et en hiver, je monte des pneus plus larges (1.95) à crampons, pour accrocher en terrain gras.

J'évite néanmoins les bains de boue qui maltraitent la mécanique. Après une sortie, je nettoie systématiquement l'engin.

Ce VTT m'a été offert en 2012 par mon père à qui je dois ma passion pour le vélo.

Utilisation : sous-bois.
Sensations : stabilité, sécurité (freins à disques hydrauliques).
Braquets : plateaux de 42-32-22 ; pignons de 11-13-15-17-20-23-26-30.
Masse (avec sacoche et pompe) : 16 kg.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire