samedi 30 juin 2018

La presse généraliste s'empare du vintage

En mai dernier, deux magazines ont été lancés sur le thème du "vintage". Le 16 mai, le groupe LVA (La Vie de l'auto) sortait le mensuel Tendances Vintage (prix : 5,90 euros). L'éditeur Histoire & Collections a suivi le 25 mai, avec le bimestriel Style Vintage (prix : 5,95 euros). Si deux groupes de presse investissent dans cette niche, le sujet doit être porteur.

Eddy Merckx dans un magazine italien sur le vélo vintage
Le magazine italien pour amateurs
de vélos anciens : Biciclette d'epoca.
Je suis néanmoins dubitatif. Le "vintage" doit-il être traité dans son ensemble, à travers un magazine généraliste ? Je me demande si un même lecteur s'intéresse autant à la Citroën 2 CV qu'au film Grease, sorti en 1978, ou au Formica. Ces sujets sont traités dans le même numéro de Style Vintage qui, d'après sa première de couverture, est orienté "fifties" (années 50). Cela rappelle de vieilles couvertures de Nitro dans les années 1980.

Il s'agit d'une évolution dans la presse, car jusqu'à présent les éditeurs avaient une stratégie de niche, proposant à des lecteurs ciblés (amateurs de voitures anciennes, collectionneurs de guitares...) des journaux spécifiques. Je remarque qu'un lectorat, dont nous faisons partie, n'a toujours pas de magazine en France : les passionnés de vélos anciens ! Cyclo vintage, sorti en 2016 par les éditions Riva, ne fut qu'un numéro unique (un test ?). Les Italiens, eux, les veinards, ont Biciclette d'epoca ; les Allemands lisent Cycle classic.
Cycle classic, la presse allemande sur les vélos vintage
Cycle classic, le magazine
allemand pour amateurs
de vélos anciens.

Les nouveaux journaux de LVA et Histoire & Collections, auxquels je souhaite longue vie, trouveront-il un lectorat fidèle ? Le vintage, commercialement et culturellement présent depuis les années 1980, durera-t-il ?

Même le mensuel Aladin antiquités, récemment repris par les Editions du passé composé, dans son édition de juin 2018, s'interroge dans un dossier : "A mort, le vintage ?"

Lire aussi : Une définition du vélo vintage

Un mensuel sur sur le vintage
Tendances vintage n° 1 :
le petit nouveau de LVA.
Une revue bimestrielle sur le vintage
Styles vintage n° 1: du Formica
à la grosse Américaine.

samedi 23 juin 2018

Le coureur cycliste André Mahé et son pavé

André Mahé (1919-2010) gagna Paris-Roubaix en 1949, ex aequo avec Serse Coppi. Mahé connut les pavés, souffra dessus. Mais son rapport avec ce bloc de pierre ne s'arrête pas là. Pour cultiver sa volonté, qualité essentielle au cycliste, le coureur effectuait un exercice chaque matin - par tous les temps -, au saut du lit : il ouvrait ses volets et là, sur le rebord de sa fenêtre, attrapait un pavé qu'il reposait un peu plus loin sur le rebord. Un matin, le pavé de gauche à droite ; le lendemain, le pavé de droite à gauche ; etc.

Cette anecdote m'a été racontée par mon père, jeune coureur amateur dans les années 1950, qui la tient lui-même de Jacques Roi, directeur sportif à cette époque.

André Mahé sur les pavés de Paris-Roubaix
André Mahé, Paris-Roubaix 1949.
Il rapporta son pavé "de volonté" de cette course.

mardi 12 juin 2018

Yvette Horner, l'accordéoniste des cyclistes

Yvette Horner sur la Citroën Traction C15
La vraie Yvette Horner
sur la Traction.
L'accordéoniste Yvette Horner est morte le 11 juin 2018, à 95 ans. Elle accompagna le Tour de France de 1952 à 1963, et les Six Jours en 1954. Elle jouait de son instrument sur le toit d'une Citroën Traction aux couleurs de l'apéritif Suze... tandis qu'Anquetil courait aux couleurs du St. Raphaël. L'accordéon était alors la musique du vélo.

Miniature Norev d'Yvette Horner
Yvette Horner, en miniature
(fabrication Norev).

samedi 2 juin 2018

Quand la bicyclette était soumise à l'impôt

La loi de finances du 28 avril 1893 soumit le vélo à une taxe, d'un montant de 10 francs. 138 000 bicyclettes circulaient alors.

Impôt sur les vélocipèdes 1943
Le timbre fiscal remplace la plaque en 1943.
En 1894, 188 000 vélos étaient dénombrés en France et quatre ans plus tard, la taxe fut réduite à 6 francs, en même temps que fut créée la plaque de contrôle. En 1900, environ un million de cycles étaient enregistrés par l'administration.

La plaque fut remplacée en 1943 par un timbre fiscal puis un formulaire jusqu'en 1949.

En 1959, l'impôt sur les vélocipèdes fut supprimé.