dimanche 21 juillet 2013

Les cyclistes roulent en accordéon

Accélérations, ralentissements, le peloton roule parfois en accordéon. L'accordéon, c'est aussi l'instrument qui accompagnait les courses d'antan. Yvette Horner, des moustiques sur le visage, jouait sur le toit de la Citröen, sur les routes du Tour de France. André Verchuren, qui vient de décéder, amateur de cyclisme, a lui aussi animé bien des arrivées de courses.

Mon confrère du blog Vélos-Mont-Valérien a exhumé une belle brochette de pochettes de disques. Descendez de votre vélo vintage et guinchez au son du piano à bretelles !

Accordéon et Tour de France
Tony Murena encourage les coureurs du Tour de France.
Yvette Horner sur la Traction C15
Yvette Horner, de 1952 à 1963 sur le Tour de France.
Jean Ségurel, Raymond Poulidor, Rudy Altig, Jacques Anquetil...
L'accordéoniste Jean Ségurel et le peloton.
Louison Bobet joue de l'accordéon
Bobet emprunte l'accordéon à son ami Verchuren
(source : andre-verchuren.com).

Cyrille Guimard et Lucien Van Impe à l'accordéon
Lucien Van-Impe et
Cyrille Guimard,
au son de l'accordéon.
45 tours de Verchuren avec Poulidor
Raymond Poulidor et
 André Verchuren, en 1972.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire