samedi 25 juillet 2015

Tour de France 1975 et 1977 : le ravitaillement au départ d'étape

De quels aliments les coureurs remplissaient-ils leurs poches, lors du Tour de France dans les années 1970 ? Avant le départ d'étape, un cliché d'époque montre les équipiers faisant le plein de bananes et de citrons. Distribution d'eau également, Contrex étant le fournisseur officiel cette année-là ; la marque figure sur les bidons.

"Une bouteille d'eau, s'il-vous-plaît ! Et un bidon... vide", s'impatiente Luis Ocana (équipe Super Ser) au stand de ravitaillement, dans le documentaire Autour du Tour. Luis Ocana, en survêtement, se prépare un bidon de citron pressé.

Des fruits
Dans ce film tourné par Jacques Ertaud en 1975, Gérard Moneyron (équipe Carpenter Confortluxe Flandria) approche du stand, de bonne humeur : "Hé patron : de l'eau, du thé, du citron, du pamplemousse !" En pleine chaleur, Moneyron trie son ravitaillement, gardant les fruits (pêche, pruneaux, pomme)  et laissant les petits pains emballés et le gâteau de riz : "Ca, ça ne va pas passer aujourd'hui." Le gregario explique qu'au départ, "pendant 80 bornes, tu peux manger". Après, les choses sérieuses commencent.

Tour de France 1977, 2e étape.
Ravitaillement en citrons et bananes.
Tour de France 1975 : Willy Teirlinck
prépare son alimentation.

Tour de France 1975, citrons pressés
dans les bidons.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire