samedi 25 juillet 2015

Les routes et le ciel des Alpilles, un paradis pour les cyclistes

Du sol au ciel, la Provence est un lieu rêvé pour les cyclistes. A une quinzaine de kilomètres au sud d'Avignon se situe le parc régional des Alpilles. Les routes sont impeccables : dans la vallée, la chaussée, ruban de goudron noir et lisse, serpente à travers les vignes, les oliveraies, les bosquets et le maquis ; et, lorsque la pente vient défier mes cuisses, le revêtement devient beige et granuleux, mais exempt de trous. Le sol provençal est idéal pour emmener du braquet.
Superbe route D24 près d'Egalyères.

Le paradis, c'est aussi le ciel de la couleur du maillot Bianchi - Campagnolo. Le soleil brûle l'atmosphère dès 8 heures 30. Un sympathique groupe de cyclosportifs, sexagénaires aux barbichettes grises, fait une halte à la fontaine d'Eygalières. Chacun tourne le robinet et remplit son bidon. Je rejoins les cyclards ; quel plaisir de pédaler dans la chaleur après des mois nuageux en Île-de-France.

La Provence, amis cyclistes, croyez-moi, elle est faite pour nous.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire