vendredi 24 juillet 2015

Le vélo dans les Alpilles : je comprends Michel Drucker

Cichel Drucker, que lui dirais-je ? Il faut vous dire que je découvre, au guidon de mon cyclo-cross Stevens, la région où le journaliste s'est établi : les Alpilles, petite chaîne montagneuse au sud d'Avignon. Michel Drucker, qui parcourerait ses 80 km le week-end, est propriétaire d'un mas, à Eygalières près de de la Chapelle Sainte-Sixte (photo).
Cyclo-cross Stevens devant la Chapelle Sainte-Sixte.

J'imagine le septuagénaire passionné de vélo, prenant plaisir sur ces petites routes sinueuses aux pentes douces. Le cri-cri des cigales, les oliviers, les villages aux pierres de calcaire... Il pédale dans un tableau d'Yves Brayer.

Comme ces cyclotouristes rencontrés un matin, M. Drucker prend-il le temps de s'attabler à une terrasse de café après une ascension ?

Si je me retrouvais dans la roue de Michel Drucker, je l'interrogerais sur cet art de vivre cycliste provençal.
Michel Drucker avec Jacques Anquetil, 1974
(source : INA).
Jacques Anquetil, Michel Drucker
et Léon Zitrone.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire