jeudi 4 décembre 2014

Livre sur le cyclisme : Le Vélo - René Fallet

Aujourd'hui 4 décembre, anniversaire de la naissance de l'écrivain René Fallet, mort en 1983 à 55 ans. Fallet maniait sa machine à écrite comme ses manettes de dérailleur : avec amour. "J'aime partialement le vélo, tendrement ceux qui aiment le vélo", écrit-il dans Le Vélo, essai publié pour la première fois en 1973. Un livre que tout passionné de vélo devrait acquérir et placer à côté de ceux de Paul Fournel et d'Eric Fottorino.

Chaussures cyclistes noires
Le Vélo, c'est un dessin de Dubout ou de Pellos. Il y a du mouvement, des détails et l'on sourit : "Le public, qui devient foule dans les traversées des villes, n'entend que pouic aux subtilités d'une course qui ne l'effleure que l'espace d'une poignée de secondes . Il braille "Eddy ! Poupou ! Dédé ! Riri ! ", tel un enfant demeuré au stade anal des "pipi ! popo ! caca !".

Le Vélo, par René Fallet :
un livre pour les passionnés
de cyclisme vintage.
L'auteur est aussi adepte de l'autodérision : il se sait "ridicule" lorsqu'il enfile son cuissard, ses chaussures de cuir cyclistes noires, ses socquettes blanches et son maillot de champion du monde. Il parle avec fierté de sa collection de maillots, qui comptait entre autres un Sonolor-Lejeune et un Hoover-de Gribaldy.

Le Vélo est un plaidoyer pour le cyclisme : l'auteur oppose l'inoffensif cycliste aux dangereux automobilistes et routiers. Fallet raconte comment il évite les limaces sur la route, tandis que les automobilistes transforment chaque nuit des hérissons en galettes.

Boucles de la Bresbe
René Fallet était un coursier à sa manière. Il créa avec un ami la course des Boucles de la Besbre en 1968. Le règlement était particulier : les échappées étaient interdites, le vainqueur connu d'avance et les arrêts au bistrot obligatoires.

René Fallet signa aussi La Soupe aux choux et Le Beaujolais nouveau est arrivé.

Le Vélo - René Fallet, éd. Denoël, 128 pages, 2013.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire