vendredi 5 décembre 2014

Sorties à vélo en hiver : le matin plutôt que l'après-midi

La température diminue ; l'envie de pédaler aussi ? Une adhérente du sympathique Cyclo Sport de Pantin, avec lequel je partage parfois la route, propose ceci : pour éviter les températures extrêmes, pourquoi ne pas organiser des sorties l'après-midi ? Je dirais "non", pour quatre raisons.

1. Les températures : la différence avec le matin n'est pas si énorme (quelques degrés). Allez hop ! on enfile le sous-maillot, la veste d'hiver, le gilet rétroréfléchissant, etc., et c'est parti ! Une pluie froide peut aussi tomber l'après-midi.
111125045410868709094504
Merckx, à Gand-Wevelgem, avril 1975...
comme en hiver ! (Forums.france2.fr).

2. La sécurité : il fait jour l'après-midi, mais il y a trop de voitures. Les fous sont lâchés ! Au bois de Vincennes, l'anneau du polygone est à déconseillé l'après-midi, le week-end : des pelotons éclatés, des familles avec enfants... Non, le matin, c'est mieux : il y a moins d'usagers, notamment de véhicules. Mais, très tôt, faites attention aux chauffards rentrant de boîte de nuit, et roulez avec l'éclairage avant et arrière.

3. L'horloge biologique : certains, comme moi, sont plutôt du matin pour les efforts physiques. En plus, on voit le soleil se lever avec de ces couleurs : mauve, rose, orange, jaune !

4. L'emploi du temps : en roulant de bon matin, il reste du temps pour les autres occupations du week-end (si court). Pour cela, il faut partir quand le jour se lève, vers huit heures, pour une sortie pas forcément longue. Deux heures suffisent en hiver. Selon moi, deux sorties courtes ou moyennes le week-end valent mieux qu'une seule longue (quatre heures).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire