vendredi 30 août 2013

Olivier Mallais et son Mercier rose à l'Anjou vélo vintage

En quelques jours à peine, mon collègue Olivier Mallais a rassemblé sa famille et des amis autour d'un projet roulant : participer à l'Anjou vélo vintage, en juin dernier ! Changement de ruban de cintre et de câbles, nettoyage et vérification des vélos non utilisés depuis un moment... Résultat : de magnifiques cycles, dont un Raymond Delisle, un Darnois et un Mercier rose.

Olivier Mallais voit la vie en rose
avec les cycles Mercier.
Nous passons souvent avec Olivier à La Bicyclette, la boutique de vélos anciens, à Paris. Quelques semaines avant l'Anjou vélo vintage, mon camarade a craqué pour un Mercier des années 1970 en très bon état. Olivier a le souci du détail : son vélo est assorti à son maillot Miko-Mercier, acheté précédemment. Ici, on achète le maillot, puis le vélo qui va avec ! Manque juste la casquette, aucune réplique n'existant sur le marché.

Les rubans de cintre à minuit
Olivier a monté en quelques jours une équipe de huit sportifs : sa fille Léa, son fils Théo, leurs petits amis Mauny et Emilie, leurs copains Etienne, Suzon et François. S'ils ne sont pas mordus de vélo, tous ces jeunes gens ont été attirés par le côté convivial de la manifestation. Chacun a participé à la préparation des machines. La veille de la randonnée, ils posaient les derniers rubans de cintre à minuit, à la lampe électrique.

L'équipe des Mallais
adeptes de l'enventail.
Au départ de la "35 bornes", l'équipe comptait, en plus du Mercier, un cycle Darnois marron. Pour l'occasion, j'ai prêté au jeune cycliste, Etienne, un maillot assorti Darnois-Kremlin Sport et une casquette bleue ciel et blanche du même nom. Des équipements de ma collection personnelle, que mon père a portés. Ce maillot était aussi fourni à l'équipe UNCP (avec casquette rouge et blanche) vers 1975. Olivier avait aussi préparé le cycle Raymond Delisle bleu magnifique, acheté 15 euros sur une brocante par son fils. Mauny portait un maillot Peugeot, équipe dans laquelle a couru M. Delisle. Et pour finir la présentation de la gent masculine, François, chaussettes hautes, knickers, chemise blanche, veste en flanelle, casquette et lunettes de cycliste anciennes (perdues sur la route), enfourchait un cycle de course des années 1940, restauré les jours précédents.

Concours d'élégance
Elégante Léa Mallais
à l'Anjou vélo vintage.
La fille d'Olivier est apparue dans le style des années 1960 : robe, gants blancs, chapeau, panier... Sur un beau vélo Peugeot rose poudré, avec cadre pour femme. Elle a remporté un 1er prix au concours d'élégance. Dans l'équipe féminine, Emilie avait revêtu une tenue de tennis, avec la raquette sur le porte-bagage arrière d'un Peugeot Hélium bleu, à pneus demi-ballon blancs. Suzon, en robe et escarpins (sans cales) roulait sur le vélo de sa grand-mère, étonnement équipé de freins Mafac or installés par le grand-père. Sûrement une coquetterie pour impressionner sa femme !
L'Anjou vélo vintage en famille.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire