vendredi 20 octobre 2017

Les cafés-vélo sur le grand braquet

De 200 000 dans les années 1960, le nombre de bistrots en France métropolitaine est passé à 34 669 en 2014, selon l'Insee et l'Ifop. Pourtant, des initiatives sont prises par des entrepreneurs bien inspirés : la création de cafés-vélo, qui prennent en compte la bicyclette comme art de vivre. Autour d'une boisson ou d'un plat, ces commerces proposent aux cyclistes de petites réparations (changement de chambre à air, par exemple), voire une révision complète.

Il y aurait au moins seize cafés-vélo en France :
- 1 à Grenoble : Le Café vélo ;
- 1 à Lyon : La Bicycletterie ;
- 1 à Lille : Get Lost ;
Le café-vélo, nouveau lieu
de réunion des cyclistes.
- 1 à Angers : Le Vélo bar ;
- 1 à Montpellier : W ville et vélo ;
- 1 à Strasbourg : Le Maquis ;
- 1 à Nice : Le Café du cycliste ;
- 1 à Orléans : Kitchen Kustoms ;
- 1 à Chambéry : L'Inukshuk ;
- 1 à Agen : le Café vélo ;
- 1 à Brest : le magasin Raleigh ;
- 1 à Poitiers : La Cyclerie Café.

A noter : à Nantes,  La Musette a fermé.

Dans certains magasins de vélo, même s'il ne s'agit pas d'un cafe-vélo, l'accueil est soigné : un café est offert au client, comme aux Cycles Tosi, à Paris.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire