mercredi 14 septembre 2016

Cycliste accidenté : porter les premiers secours

Un cycliste gît sur la chaussé : il a chuté seul ou a été heurté par un véhicule. Pour savoir comment lui porter secours, voici une synthèse d'informations recueillies sur le site Web de la Croix-Rouge française.


1. Sécurisez le lieu de l'accident et les personnes impliquées
38 % des cyclistes blessés
en 2015 ont été hospitalisés.
.
Évaluez les conditions de sécurité et vérifiez qu'il n'existe aucun danger supplémentaire (véhicules, notamment) pour vous et les autres personnes présentes. Si la situation est dangereuse et que vous ne pouvez agir sans prendre de risque, alertez les services d'urgence (voir point 3). Établissez un périmètre de sécurité autour du lieu de l'accident en attendant l'arrivée des secours.

2. Appréciez l'état de la victime
Présentez-vous et expliquez à la victime ce que vous allez faire afin de la rassurer. Si elle saigne abondamment ou si elle est inconsciente, il va falloir appliquer les gestes de premiers secours (voir point 4).

3. Demandez de l'aide
Numéros de téléphone des services d'urgence :
- 18 : les sapeurs-pompiers pour tout problème de secours, notamment accident, incendie.
- 15 : le Samu pour tout problème urgent de santé.
- 17 : la police ou la gendarmerie pour tout problème de sécurité ou d'ordre public.
- 112 : numéro d'appel unique des urgences sur le territoire européen, recommandé aux étrangers circulant en France et aux Français circulant à l'étranger.

Vous devez pouvoir préciser aux services d'urgence :
- le numéro de téléphone ou de la borne d'où vous appelez ;
- si nécessaire, votre nom ;
- le fait qu'il s'agit d'un accident de la route ;
- les risques éventuels ;
- la localisation précise de l'événement ;
- le nombre de personnes concernées ;
- l'état de chaque victime.
Il faut également répondre aux questions que les secours ou le médecin poseront. Avant de raccrocher, assurez-vous que les services de secours ont recueilli toutes les informations nécessaires.

4. Effectuez les gestes de premiers secours
Les liens suivants pointent vers les fiches pratiques de la Croix-Rouge française :

- quand la victime est inconsciente et qu'elle respire (mise en position latérale de sécurité) ;
- quand la victime est inconsciente et qu'elle ne respire plus ou mal (compressions thoraciques et bouche-à-bouche) ;
- quand la victime saigne (compression).

Pour être réalisés correctement, les gestes nécessitent un apprentissage avec un formateur spécialisé. En 8 heures, vous pouvez vous former aux gestes qui sauvent avec les bénévoles de la Croix-Rouge française, en suivant une formation PSC 1 (Prévention et secours civiques de niveau 1).

Autres liens utiles de la Croix-Rouge :
- le jeu Préparez-vous ;
- l'application mobile "qui sauve"

Lire aussi mes articles :

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire