samedi 15 avril 2017

A vélo autour de Saint-Malo

Cette année, hélas, le Tour de Rance n'a pas lieu. La randonnée sur vélos vintage, avec le champion Bernard Hinault, est remise à l'an prochain. Quand bien même, en séjour dans la région, j'improvise un Tour de Rance en solitaire, sur mon vélo Origine Cycles Axxome 250.

Sur la D201 vers Cancale :
à bloc sur l'Axxome 250!
Magnifique Bretagne. Entre Saint-Malo et Cancale, sur la route côtière, le point de vue impressionne : la mer frappe les falaises, de rares nuages saupoudrent le ciel, les herbes sont couchées, le vent freine ma machine. Je pédale sur une montagne russe : descentes, bosses, descentes, bosses. Qu'il est bon de filocher sur un vélo en fibre de carbone, si léger.

Je croise peu de cyclistes, hormis le dimanche matin, comme partout en France. En matinée, il fait une dizaine de degrés Celsius ; l'après-midi, les dix-huit degrés autorisent la première sortie de la saison en cuissard. Des insectes claquent contre mon casque ou mes lunettes.

Pour explorer les routes de Dinard, je transporte de Saint-Malo mon vélo en auto : le pont sur la Rance, sans voie cyclable, et les voies rapides n'incitent guère le cycliste à les emprunter. Je stationne à La Richardaise, au sud de Dinard, d'où je m'élance pour une courte sortie sur les Itivélo, circuits conseillés aux cyclistes, qui partagent la chaussée avec les automobilistes. Les villages sont splendides : maisons et fermes de granit, petites routes en lacets, arbres fleuris... Je retrouve la Rance découverte en 2016, à Dinan, dans le peloton en laine et acier du Blaireau.

Les routes de Provence m'ont charmé avec leurs senteurs de thym, celles de Bretagne m'ont enivré avec leur parfum marin.

La chapelle de Saint-Vincent,
près de Saint-Coulomb.
L'église de Saint-Ideuc :
les tropiques en Bretagne ?
Pour une fois, au diable la diététique :
ravitaillement à la baraque à frites.
Itivélo près de Saint-Coulomb :
belles routes assurées.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire