samedi 16 décembre 2017

Le vol de vélos a grimpé à nouveau en 2016

354 000 ménages français, en métropole, ont été victimes d'un vol de vélo (87 % des cas) ou d'une tentative de vol (13 %) en 2016, selon l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales*. Ces faits concernent 2,3 % des ménages possédant un vélo. Le nombre de ces infractions est en hausse quasi constante depuis 2010 (graphique).

Après une baisse en 2015, le nombre de vols
et tentatives remontent de 8 % en 2016.
Il y en a en moyenne 970 par jour.
Dans 60 % des cas, les victimes estiment que le vol a eu lieu la journée et 40 % la nuit. Un tiers des vols ont lieu dans la rue et 32 % dans des parkings en plein air ou couverts ou dans des garages fermés. 36 % des vélos sont dérobés ailleurs.

Trois quarts des victimes se sont fait voler leur bicyclette à proximité de chez elles (quartier) ou directement dans leur lieu de résidence, qu'elle soit principale, secondaire, possédée ou louée.

Seules 5 % des victimes voient l'auteur du vol et 7 % retrouvent leur bien.

La plupart des victimes (70 %) ne font aucune démarche auprès de la police ou de la gendarmerie, estimant que l'acte n'est pas assez grave ou que se déplacer ne servirait à rien. Seules 19 % déposent plainte et 6 % une main courante.

* Voir l'étude Victimation 2016 et perceptions de la sécurité. Résultats de l’enquête cadre de vie et sécurité 2017, p. 35.

A lire : Retrouver un vélo volé grâce à Internet

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire