vendredi 15 juillet 2016

A VTT ou gravel, gare aux tiques !


Lors des sorties d'été, à VTT ou "gravel", nous traversons des prairies, des zones de broussailles. Attention : des tiques peuvent s'y trouver et s'agripper à vos belles jambes rasées. Ces acariens peuvent vous transmettre la maladie de Lyme, laquelle, sans traitement, peut être très invalidante.
Panneau informant des risques liés aux tiques
(Forêt de Notre-Dame, Val-de-Marne).

Quelques conseils de prévention :
- rester le plus possible sur les chemins ;
- éviter les broussailles et les branches basses ;
- après la sortie, vérifier qu'aucune tique ne se soit fixée (jambes, bras...).

Si vous découvrez une tique :
- retirez-la avec un crochet à tique (vendu en pharmacie) ou une pince à épiler ;
- tournez votre instrument comme un tournevis au plus près de la peau, en évitant de comprimer le corps de l'animal ;
- n'utilisez pas pas d'éther ni d'alcool pendant l'extraction ;
- une fois la tique retirée, désinfectez la plaie.
Panneau signalant la présence
de tiques, dans l'Est.

Surveillez la blessure pendant trente jours. Si une plaque rouge apparaît, consultez un médecin.

L'INRA (Institut national de la recherche agronomique) propose une application mobile permettant de signaler l'existence de tiques : "Signalement tique". 

Pour en savoir plus :

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire