vendredi 2 octobre 2015

Retrouver un vélo volé grâce à Internet

En France métropolitaine, 343 000 ménages ont été victimes de vol de vélos en 2014, soit près de 940 chaque jour*. Si vous êtes victime d'un tel acte, Internet peut vous permettre de retrouver votre bicyclette adorée.

Au préalable, vous pouvez déposer une "pré-plainte" sur Pre-plainte-en-ligne.gouv.fr. Contacté sous 24 heures, vous obtiendrez un rendez-vous dans le service de police ou de gendarmerie de votre choix pour finaliser le procès-verbal de dépôt de plainte. Ce dispositif offre "un gain de temps considérable", selon le ministère de l'Intérieur. Dans le cas où votre vélo était assuré, déclarez le vol à l'assureur dans le délai prévu au contrat, qui ne peut être inférieur à deux jours ouvrés (Code des assurances, art. L. 113-1).

Ensuite, signalez le vol sur un site spécialisé comme Voldevelo.com ou Veloperdu.fr. Des pages spécifiques existent aussi sur les réseaux sociaux : Facebook (Vélo volé Paris  Vélo volé, vélo retrouvé...) et Twitter (#RasLeVol). L'idéal est de publier une photo du cycle et de fournir le maximum d'informations, notamment le numéro de série. Si votre vélo est marqué par Bicycode, déclarez le vol à cet organisme.

Surveiller les sites de vente
Si vous identifiez votre vélo volé,
faites-vous accompagner par la police.
Les voleurs, dans bien des cas, vont tenter de vendre leur larcin, notamment sur des sites Internet de vente entre particuliers (Leboncoin.fr, eBay.fr, Troc-vélo.com...). Surveillez les annonces mises en ligne en visitant régulièrement ces sites. En complément, vous pouvez créer une "alerte" Google. Vous serez ainsi alerté par e-mail dès que du contenu susceptible de vous intéresser sera publié sur le Web. Il vous appartient de définir ce contenu sur la page Alertes de Google, en mentionnant des caractéristiques de votre vélo (marque, modèle, couleur, équipements...), voire le nom d'un site de vente.

Vous identifiez une annonce portant sur votre vélo ? Vous pouvez vous faire passer pour un acheteur potentiel et donner rendez-vous au vendeur. Par prudence, prévenez la police ou la gendarmerie, qui pourra se rendre au rendez-vous pour interpeller le vendeur.

Si vous ne retrouvez pas votre bicyclette, consultez les sites de certaines administrations, qui publient des annonces de vélos retrouvés, par exemple en Gironde (Velos-objets-decouverts-33.fr), à Strasbourg (Velos-trouves.strasbourg.eu) ou en Loire-Atlantique (Loire-atlantique.gouv.fr). Ces initiatives devraient, selon moi, être étendues à toute la France.

Lire aussi : Prévenir le vol de vélo haut de gamme

* Source : Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), rapport 2015.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire