samedi 3 octobre 2015

Mes embouts de cintre Jean-Claude Blocher

Ils dormaient dans un sachet avec de vieux morceaux de ruban de cintre, mes vieux embouts de guidon signés "Blocher". Sur fond de carte de France et de drapeau tricolore, ils témoignent de l'époque des marchands de vélos, qu'on n'appelait pas encore "vélocistes*".

Bouchons de cintre de vélo
signés "Blocher".
"La Bloche", ancien coureur cycliste professionnel, tenait une boutique au Perreux-sur-Marne à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Mon père, comme de nombreux cyclistes de la région, se fournissait chez lui. Mon vélo vert de course vient de là. Les deux embouts exhumés ont dû l'équiper un moment.

Aujourd'hui, il me reste de chez Blocher ces bouchons, mon vélo, mon maillot Molteni, mon bidon et mon cuissard. Mais où sont mes casquettes ?

* Le Petit Robert fait remonter l'origine à 1968.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire