lundi 25 août 2014

Du savoir-vivre à vélo

Quoi de plus agréable qu'un cycliste poli, courtois. Un cycliste qui rend le partage de la route plus agréable. Voici, en huit points, l'attitude qu'il conviendrait d'adopter en randonnée ou à l'entraînement. 

1. Le cycliste bien élevé dit "bonjour" aux cyclistes qu'il croise ou double.

Eddy Merckx, gentleman cycliste, dit bonjour.
2. Il propose son aide à celui qu'il aperçoit réparant son vélo au bord de la route.

3. Il signale aux cyclistes qui le suivent les dangers de la route (trous, obstacles, piétons...).

4. Il veille à ne pas éclabousser ses compagnons s'il se mouche avec les doigts.

5. Il s'abstient de jeter dans le fossé ses emballages alimentaires.

6. Il laisse la priorité au piéton manifestant l'intention de traverser la chaussée.

7. Il partage l'effort du groupe en prenant des relais.

8. Il s'arrête, avec prudence, pour retirer une pierre ou un objet dangereux de la chaussée.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire