dimanche 6 juillet 2014

Film : Pour un maillot jaune, le Tour de France 1965

Passionnés de vélo vintage, Pour un maillot jaune, de Claude Lelouch, est un film à voir. Tourné lors de la Grande Boucle de 1965, gagnée par Felice Gimondi, ce court métrage de 27 minutes est un hommage aux coursiers.
Pour un maillot jaune,
le Tour de France 1965.

Quel spectacle donné par les équipes de ce temps-là ! Les maillots roses de l'équipe espagnole Ferrys, les magnifiques jerseys vert et jaune de la Wiel's, le havane de la Molteni... Le rythme du montage est très rapide - c'est une course ! -, avec alternance de scènes en noir et blanc et en couleurs, bande sonore nerveuse (accordéon, puis commentaires des journalistes, puis klaxons, puis son des roues libres...).

Claude Lelouch film le Tour sous tous les angles : au sein du peloton, dans les chambres - scènes de massage -, au bord de la route - spectateurs - et derrière la course, avec la voiture balai. Des scènes tragiques d'abandon sont présentes.

A cette époque, l'esthétique des coureurs était superbe : chaussures de cuir noir, socquettes blanches, cuissards noirs, maillots simples, casquettes... Hormis Jan Jassen, peu de lunettes de soleil. On reconnaissait facilement les visages des cyclistes. Et les bidons Evian blancs, contenant cette eau "si pure, si légère".

Le film serait publié en bonus du DVD La Vie, l'amour, la mort, de Claude Lelouch, édition Filmédia.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire