dimanche 27 avril 2014

Look mum no hands, le café-vélo londonien

Les Londoniens aiment la bicyclette, au point d'avoir créé un café sur ce thème : Look mum no hands ("Regarde maman, sans les mains"). Situé à l'est de Londres (49 Old Street), ce commerce associe débit de boisson, restauration, vente d'accessoires cyclistes et atelier de réparation. Tour de piste en photos.



Boire un café, lire ses e-mails et faire
réparer son vélo chez Look mum no hands.
Des cycles des années 1970 suspendus en vitrine,  les vélos des clients stationnés en rang dans la cour d'entrée et une enseigne signée "LMNH", sur fond noir mat : on est dans l'ambiance. A l'intérieur, musique rockabilly - ils ont bon goût -, tables en bois brut et cotillons... Sous les vélos suspendus (à vendre 500 à 900 euros), de jeunes gens pianotent sur leurs PC portables posés sur un long bar avec vue sur la rue. Des affichettes proposent des sorties à vélo dans Londres ou des soirées "speed dating" pour rencontrer l'âme soeur cycliste.

Des pâtisseries aux roues
A l'étal, des pâtisseries et des plats du jour maison - boeuf bourguignon, par exemple -, disposés dans des chauffe-plats. Pour étancher sa soif, le cycliste a le choix entre des bières, des milkshakes, des smoothies et des boissons chaudes servis par des jeunes filles souriantes.

Le comptoir de Look mum no hands.
LMNH a aussi son coin librairie. Ici pas de magazines pour cyclosportif, mais plutôt des revues comme Boneshaker, cousin de Steel, le magazine français sur le vélo urbain. Le café vend aussi des livres sur les champions cyclistes ou des ouvrages pratiques (réglage de la machine, entretien...).

Le café-vélo propose des produits de sa marque (bidons, tasses, maillots, sweat-shirts, casquettes...) et des objets liés au vélo : cyclistes miniatures (apparemment fabriqués par la société française Roger, vendus 20 livres les trois), démonte-pneus, sonnettes, casques, roues, pneus... Ce qui nous conduit à présenter l'atelier, où deux personnes officient même le dimanche.
 
Une mécanicienne
Une jeune femme aux taches de rousseur, gantée de latex, opère sur une bicyclette que vient de lui déposer un client : pneu crevé. Une demi-douzaine d'autres machines attendent leur tour. "Vous en avez toujours autant ?". La mécanicienne me répond qu'il y en a "d'habitude plus". Ouvert il y a quatre ans, LMNH est en pleine activité.

Le site Web de Look mum no hands.

Look mum no hands vend des cyclistes miniatures et du matériel de réparation.

L'entrée de Look mum no hands.
Soirée speed dating pour cyclistes avec Look mum no hands.
La devanture de Look mum no hands.
Chez Look mum no hands, des salades, des gâteaux et des livres.
Les vélos des clients de Look mum no hands.




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire