vendredi 20 septembre 2013

La Patrimoine 2013 : des vélos vintages et de sympathiques cyclistes


Thierry, Pierre et Yann
(Le Vélomane vintage).
Que fait un coureur cycliste professionnel des années 1970 lorsqu'il participe à la Patrimoine ? Il rajeunit de quarante ans. C'est ce qui est arrivé dimanche dernier à Pierre Tosi, lors de la Patrimoine 2013, troisième réunion annuelle des passionnés de cyclisme vintage, à Favières (Seine-et-Marne). La recette : des organisateurs et un public sympathiques, des maillots en acrylique ou laine, de beaux cycles en acier et de petites routes de campagne.


Le prix de l'élégance
"Il n'y a pas de surenchère, ici. Ce n'est pas à celui qui aura le vélo le plus onéreux, on est juste entre passionnés", me confiait Pierre, en quittant le banquet. Celui qui a couru dans les pelotons professionnels de 1972 à 1977, avec les plus grands, comme Eddy Merckx, aime se retrouver avec ces amateurs de belles machines artisanales. Et il y en avait ! A commencer par la Legnano (on dit "la" parce c'est une bicyclette en italien) de Christophe, qui a remporté le prix du plus beau vélo de course. Ce Français établi en Suisse, qui a couru en amateur de 1974 à 1980, a patiemment rénové cet engin. Il faut voir les filets bleus peints à la main ; un travail de modéliste. Autre moment fort de la Patrimoine : le prix de l'élégance ? C'est le grand Pierre Tosi qui l'a gagné, avec son maillot Samontanna que lui donna le champion Giambattista Baronchelli. L'anecdote a éveillé la curiosité d'un journaliste d'Historia, qui participait également à la Patrimoine. Quelles rencontres, ce dimanche !

Caméra au poing
Thierry, David, Yann (le Vélomane vintage)
et Pierre : rencontre au sommet (coll. VC Senlis).
J'ai retrouvé deux camarades rencontrés à la Patrimoine l'an passé. Il y avait David, du VC Senlis, sur sa Legnano bleue et portant le maillot du Tour de France 1903. Comme d'habitude, David a filmé la course avec sa caméra miniature. Le film était déjà monté et envoyé sur Youtube le lendemain de la randonnée ! L'autre coursier était Thierry, tout équipé en Raleigh. Un acharné, Thierry : il parcourt chaque jour à vélo 40 kilomètres aller-et-retour pour se rendre au travail. "Sauf en cas de verglas", concède-t-il. Avec cet entraînement, pas étonnant qu'il nous dépose dans les bosses comme le mur de Tigeaux.

Se retrouver plus souvent
Au cours de la sortie, le parcours de 65 kilomètres, j'ai roulé aux côtés de gens très sympathiques :
- Fred, qui a pour projet d'ouvrir son atelier de réparation de cycles en Seine-et-Marne ;
- Frank, au maillot Campagnolo vert, qui tourne au polygone de Vincennes ;
- François, au maillot à manches longues Lejeune noir, casquette Fagor et vélo Lejeune rouge (1974) de son père.
J'ai revu également un cycliste au maillot Boule d'Or, sur une Colnago rouge. Venu de Rouen, il avait également roulé avec nous à l'Anjou vélo vintage. Un bon coup de pédale, lui aussi.

Ces cyclistes partageaient la même envie : rouler plus souvent avec d'autres en vélos et maillots vintage. Histoire de se sentir moins seuls sur la route. Alors, pourquoi pas des petites patrimoines du dimanche matin ?

Bonne humeur
La Patrimoine, rappelons-le, est organisée par une famille de passionnés, propriétaires de la boutique La Bicyclette, 10, rue Crozatier, Paris 11e. Un magasin à l'ancienne, où l'on prend le temps de vous écouter, de discuter et de rechercher la pièce qu'il vous faut.

Cette édition 2013, animée par un trio de musiciens dans le style swing, a été à nouveau un succès. Je pense que, comme Pierre Tosi, nous avons tous profité d'une cure de jouvence. Il se dégage de ce type de réunion une atmosphère positive et de la bonne humeur. A reproduire sans modération.

Voir la vidéo de La Patrimoine 2013 (VC Senlis)
Voir l'album photo de La Patrimoine 2013 (VC Senlis)

3 commentaires :

  1. Excellent reportage Yann. Que 2014 soit également une belle année d’événements "vintage". A bientôt sur le vélo! Amts, David

    RépondreSupprimer
  2. Salut Yann, merci pour ton compte-rendu. Que de bons souvenirs de cette Patrimoine 2013 ! Amical salut à Thierry, l'homme au Ti-Raleigh... je comprends mieux pourquoi il nous enrhume dès que ça monte !
    Je retiens l'idée de se retrouver le week-end pour des sorties vintage, la difficulté sera de s'extirper de l'est parisien, en restant au calme.
    Franck "maillot campagnolo vert"

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Yann
    Sympa ton article sur la Patrimoine. je ne dis pas ça parce qu'on parle de moi et de mon Legnano. Tu as une bonne plume.
    Je trouve intéressant l'idée des patrimoines des dimanches matins intéressante. Ca ne me concerne malheureusement pas car j'habite trop loin de Paris.
    Un rassemblement vintage course en juin pourrait être simple à organiser. On pourrait se retrouver à la Cipale un samedi et rouler au bois de Vincennes ou sur le vélodrome lorsqu'il sera utilisable.
    Je lance l'idée...
    A bientôt.
    Christophe

    RépondreSupprimer