samedi 19 mai 2018

Pourquoi un cycliste doit raser ses jambes

Que préférez-vous ? Un cycliste aux jambes rasées ou un cycliste aux jambes poilues ? Les pattes velues ont parfois la préférence des femmes. Ce serait "plus viril". Certains hommes, sur le vélo, sont sans doute de leur avis, puisqu'ils roulent velus. Mais d'autres, dont je fais partie, affectionnent la jambe lisse, se référant aux us et coutumes du monde cycliste.

Le rasage des membres inférieurs est ainsi justifié :
    Pour faciliter le massage, le cycliste ses rase les jambes
  1. La musculature, fruit d'un travail régulier, apparaît mieux. Ce sont généralement les jambes qu'un cycliste regarde chez ses condisciples : quadriceps massifs du pistard et du sprinteur ; muscles affûtés du grimpeur...
  2. Pour les compétiteurs, le massage à l'huile est plus aisé sur des jambes glabres. 
  3. En cas de blessure, les pansements tiennent mieux.
  4. Esthétiquement, des jambes rasées et bronzées rappellent le coureur en fin de Tour de France, celui qui nous fascine.
  5. L'élimination des poils, du haut des cuisses aux chevilles, marque le retour de la belle saison. Nous avons rangé nos collants longs et ressortons nos cuissards !
Dernier point : les jambes rasées, c'est une règle qu'il faut maintenir, ne s'accompagnent que d'une paire de socquettes blanches et de chaussures noires.

Pour toutes ces règles assez conservatrices, référez-vous aux Velominati.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire