vendredi 20 avril 2018

Buffet froid ou les jambes dans la laine pour trois cyclistes

Imaginez trois coureurs cyclistes à l'entraînement en hiver, en 1979. Ils discuteraient comme Gérard Depardieu, Bernard Blier et Jean Carmet, dans le film Buffet froid :

Gérard Depardieu, Bernard Blier et Jean Carmet sous couvertures, dans Buffet froid
"Respirez à fond, oxygénez-vous !" (Buffet froid, 1979)
"Respirez à fond, oxygénez-vous, profitez-en, conseille Gérard, le leader. Pour une fois qu'y pleut pas.
— Mais j'sens plus mes pieds.
— Moi non plus.
— Vous avez mis vos grosses chaussettes de laine ?
— Deux paires !"

Sauf que, dans Buffet froid, les trois compères ne roulent pas : ils ont les "jambes dans la laine". Cette expression "renvoie à l'habitude qu'ont les coureurs, après l'effort, de couvrir leurs jambes d'une couverture ou de les glisser dans des jambières, afin d'éviter que leurs muscles ne se refroidissent" (Paul Fabre, Expressions du cyclisme, éd. Bonneton).

Ce petit article est écrit en hommage à Jean Carmet, amoureux du vélo, mort le 20 avril 1994.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire