samedi 1 février 2014

Expression cycliste vintage : se mettre les jambes dans la laine

L'hiver, en bons cyclistes, nous prenons soin de protéger nos jambes. Jambières ou collants longs, nous ne sortons qu'entièrement couverts. Au retour de la sortie, pensons, chers amis, à mettre nos "jambes dans la laine". 

Cette expression est claire : après l'effort, pour profiter au mieux du travail accompli, il est fondamental de placer nos membres inférieurs au chaud. Coursier ou simple randonneur, c'est l'attitude à adopter pour récupérer.
Fuente prenait aussi soin de
ses jambes que de son vélo.

Douche fraîche
Ce rituel peut être complété par un autre soin : la douche froide. De retour d'une sortie, prenez votre douche à température normale, c'est-à-dire assez chaude. En fin de toilette, placez la pomme de douche à hauteur des chevilles et baissez la température de l'eau ; remontez alors la pomme jusqu'en haut des cuisses. C'est éprouvant sur le moment, mais après, lorsque vous passez votre peignoir chaud, quel bien-être ! Vos muscles se détendent...

La suite ? Un bon repas, un verre de vin et une courte sieste, les jambes dans la laine. Le vélo, c'est aussi du plaisir après la sortie.

Lire aussi : Cyclisme : frictions pour la détente des jambes




La Molteni, les jambes presque dans la laine.
Jean Carmet (à droite), cycliste à ses heures,
se met les jambes dans la laine. Avec Bernard Blier dans Buffet froid.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire