dimanche 23 mars 2014

En mars, vivent les sorties à vélo tôt le matin !

VTT Gitane Fitz Roy dans la clairière, à 8 heures.
Etre cycliste, c'est vivre en harmonie avec l'environnement et au même rythme que la nature. En mars, les jours rallongent considérablement. Pour ceux qui pédalent de bon matin, c'est appréciable. Après tous ces week-ends pluvieux, quel plaisir de rouler à nouveau au sec de jour, dès 7 h 30.

Un moment particulier que j'apprécie : le lever de soleil de fin d'hiver-début de printemps ; ce gros ballon rouge qui s'élève derrière les arbres. Seul, je m'accorde parfois une halte pour contempler le paysage, comme cette clairière (photo). Je fais alors quelques pompes, puis remonte en selle.

L'intérêt de partir tôt, c'est de pouvoir rouler deux ou trois heures sans trop de voitures sur la route, et de rentrer à une heure raisonnable. L'inconvénient ? Je roule seul, croisant des groupes de cyclistes seulement au retour de la sortie.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire