samedi 25 janvier 2014

L'école de cyclisme de Sucy-en-Brie avec les Trentin vers 1981

Pierre Trentin, champion du monde
de vitesse en 1964 à Tokyo,
nous entraînait le mercredi.
Vers 1981, âgé d'environ 15 ans, j'étais inscrit à l'école de cyclisme de Sucy-en-Brie, animée par Gilles et Pierre Trentin, illustres pistards en survêtements marqués Portenseigne. Chaque mercredi, les deux frères nous enseignaient les rudiments du vélo : réglage de la position, comment rouler en peloton, chronométrage... Cela se déroulait sur la cendrée du Parc omnisports. Nous étions une quinzaine de jeunes gens, dont une fille, portant le casque à boudin.

Gilles Trentin, grand pistard,
dirigeait l'école de cyclisme
de Sucy avec son frère Pierre.
Un garçon d'une douzaine d'années méritait toute notre admiration : amputé d'une main, il tenait son guidon sur le haut, de la main restante et du moignon. En dépit de son handicap, ce gars pédalait comme les autres. Un jour, alors que je me tenais derrière lui, il commit un écart qui m'envoya au tapis sur le sol meuble de la piste. Je me souviens avoir râlé en me relevant, réaction que je regrettais aussitôt.

Cette image du cycliste handicapé en survêtement, sur son cycle en acier, m'est restée. Symbole de volonté.

Amis cyclistes, quand vous n'avez pas la frite sur votre machine, pensez au gamin manchot qui roulait tous les mercredis.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire