vendredi 19 août 2016

A vélo dans l'ouest des Etats-Unis

"Go West, young man", aurait écrit l'éditorialiste américain John B. L. Soule au XIXe siècle. Même si je ne suis plus jeune, je suis allé faire un tour au Far West. Voici ce que j'ai observé cet été sur les routes, au cours de mon séjour aux Etats-Unis. Bien qu'ayant voyagé en voiture, j'ai pu, au cours de deux étapes, goûter au vélo "made in U.S.A.".

Le réseau de voies cyclables est très développé dans les Etats visités (Californie, Utah, Nevada, Arizona). Les larges routes sont souvent bordées de bandes cyclables, en agglomération, mais aussi pendant plusieurs kilomètres hors agglomération. A la fin de la bande, un panneau précise aux usagers qu'ils partagent la route ("share the road"). Ces bandes cyclables sont assez larges et à un sens. Comme en France, il existe aussi des pistes cyclables, voies séparées de la chaussée.

Le bord des routes est assez propre : les américains sont disciplinés et des panneaux rappellent l'interdiction de jeter des ordures sur la voie, sous peine d'amende (500, 1000 ou 2000 dollars selon les Etats traversés).

Californie
J'ai effectué ma première sortie sur une bicyclette de ville louée à San Francisco, chez Bay City Bike (501, Bay St.). Je suis parti du nord de la ville, en passant par le Golden Gate Bridge, en direction de Sausalito, une jolie ville portuaire. Une trentaine de kilomètres sous le soleil, parfois couvert, et avec du vent qui maintient la température assez basse (16 °C environ). La plus belle partie du trajet s'étendait, selon moi, de la sortie du Golden Gate Bridge à Sausalito : descente  douce, vue sur l'océan, belles demeures... Une adresse pour déjeuner : Scoma's (588, Bridgeway), sur le port. Fruits de mer, pâtes ("al dente"), club sandwiches, glaces légères...

Arizona
Ma seconde sortie cycliste s'est déroulée en Arizona, près de Tucson, à Mountain Dove. J'ai emprunté un vélo de route Specialized mis à disposition par l'hôtel. Une heure à pédaler sur bande cyclable par 38 °C tôt le matin, à travers les grands cactus Saguaro. Un paysage de western ! Sur bord de la route, j'ai observé un petit serpent mort, un "kingsnake" noir et blanc. J'ai croisé, doublé ou me suis fait dépasser par plusieurs cyclistes locaux. Des hommes et des femmes affûtés, lançant des "Good morning! Hey There!"

Lire aussi : Le vélo dans les plaines du Far West

En Arizona, couvrez-vous la tête
et ayez toujours un bidon d'eau.

Vingt kilomètres au milieu des cactus.

Un bébé kingsnake, mangeur de serpents à sonnette,
mort au bord de la route.

Un casquetteur dans le désert.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire