vendredi 1 mai 2015

Se coiffer sur son vélo vintage : portez la banane !

Sur un cycle ancien datant des années 1930 à 1960, il est de bon ton pour un homme d'être coiffé. D'une casquette ou d'un casque à boudin, sinon d'une banane.

Anquetil et Poulidor,
les rois de la banane.
Une banane, c'est une manière de se peigner avec les cheveux plaqués sur les côtés et plus longs sur le haut, relevés en une sorte de rouleau.Votre modèle sera Anquetil si vous êtes blond ou Poulidor si vous êtes brun. Les plus coquets n'ont qu'à s'oindre les cheveux de brillantine Roja Flore. Ce produit parfumé est toujours commercialisé en grande surface.

Si vous affectionnez l'allure des coureurs des années 1930-1940, vous plaquerez vos cheveux à la Bartali.

Dernier détail : avant de partir, assurez-vous d'avoir votre peigne dans la poche arrière (ou avant) du maillot.

Lire aussi:  Quand Poupou se laquait les cheveux à la Gibbs

Vitabrill, la crème coiffante sur le Tour de France.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire