samedi 18 avril 2015

Se parfumer sur son vélo vintage


Deux cyclistes, côte à côte :
- Que portez-vous ?
- Un maillot Molteni, pardi.
- Non, je veux dire : quel parfum ?
- Ah ! de l'eau de cologne à la lavande.

Roulez frais !
Le savoir-vivre à bicyclette pose des règles rendant la vie en peloton la plus agréable possible. Non aux odeurs corporelles, oui aux senteurs fleuries. Avant toute sortie, je pulvérise de l'eau de Cologne sur mon cou et mon crâne (aussitôt recouvert d'une casquette). Tout parfum fait l'affaire : lavande, muguet, fougère...

Déodorant
Je m'applique aussi sous les aisselles du déodorant en bille (pas d'aérosol). Je me souviens d'une cycliste, dans ma roue, qui avait apprécié les effluves d'un déodorant au thé vert.

Lire aussi : Les bonnes vielles odeurs du vélo

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire