dimanche 12 février 2017

Cyclistes : signaler une route dangereuse

Un trou dans la chaussée, la bande ou la piste cyclable présente un danger pour les cyclistes. Surtout en hiver, lorsque la visibilité est réduite. En bon citoyen, qui prévenir lorsque l'on constate une telle anomalie ?

Certaines municipalités ont eu la bonne idée de créer des pages Internet ou des applications mobiles destinées à recevoir les signalements des usagers. C'est le cas, par exemple de Paris, et de son service Dans ma rue. J'ai expérimenté cet outil : le 6 février en soirée, j'ai envoyé un message signalant un affaissement de bande cyclable au bois de Vincennes. Je suis repassé à l'endroit en question le 9, constatant qu'un cône orange signalait le danger. Mais dans combien de temps la chaussée sera-t-elle réparée ?

Trou dans la bande cyclable,
bois de Vincennes.
Certaines associations ont également lancé des dispositifs similaires :
- 40 millions d'automobilistes et son site J'ai mal à ma route ;
- la Prévention routière et son site Points dangereux ;
- la Ligue des conducteurs et son site Activ'Route.

Si vous constatez un danger sur la chaussée, pensez à le photographier (voir photo) et à donner suffisamment de précision aux autorités ou associations auxquelles vous le signalez.

En cas d'accident, une commune peut engager sa responsabilité au titre d'un "défaut d'entretien normal" de la chaussée ou d'une carence du maire dans son "pouvoir de police administrative" (défaut d'éclairage ou de signalisation du danger, par exemple). La faute de la victime peut être de nature à exonérer la commune de tout ou partie de sa responsabilité. Pour en savoir plus, consultez cette réponse ministérielle.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire